Chansons

Marin n’est pas tout à fait de l’espèce des Ah-si [Auteurs – Compositeurs – Interprètes]. C’est vrai, il a écrit le texte d’une chanson (la dernière horloge), mais c’était par accident, en tombant de sa chaise. Le plus souvent, il tombe sur des poèmes. Parfois, ce sont les poèmes qui lui tombent dessus, plouf.
Alors, il les prend et les met en musique.
Ensuite, Aude met la musique en contrebasse, et Guillaume en percussions. Et ça, ça vous met en joie.

Par exemple, le texte de la chanson les pissotières est de Raymond Queneau, celui du Couscous
Dans le spectacle, il y a aussi des poèmes de Norge, de Boris Vian, d’Apollinaire et de Théophile Gautier.
Après, il y a les chansons des copains. La Baleine, c’est un cadeau de Manu Galure. Émilie Cadiou a prêté son Oie, mais il faut en prendre un soin particulier : du grain ni trop, ni trop peu.
Par chance, La Baleine se nourrit principalement de spiritualité.